Comment vivre plusieurs carrières dans la même entreprise et ne pas connaître de plateaux de carrière ?

 Les 5 astuces de Viviane ONDOUA ! 

Les changements en interne sont moins périlleux que les reconversions en externe. Le réseautage, l’opportunisme, l’anticipation sont entre autres des éléments indispensables pour réussir sa mobilité interne. Il faut toutefois disposer de compétences pour jouir des opportunités de la mobilité interne.

  1. Savoir ce que l’on veut exactement

Au lieu de viser seulement le poste, il faut savoir ce qui vous attire à ce poste, les compétences exigées et le plaisir que vous procure le poste. Cet exercice vous permet d’élargir le champ des possibilités et de disposer d’au moins deux alternatives ! Il faut dans ce cas s’informer des compétences exigées et des attentes manifestées à ces postes. En effet, chaque direction peut être considérée comme une entreprise avec toutes les fonctions nécessaires. Une entreprise est un ensemble d’entreprise en fonction du nombre de structures disponibles.

  1. Faites-vous connaître à travers vos connaissances

Se faire connaître c’est valoriser ses succès et minimiser ses échecs. Il s’agit d’une véritable activité marketing. Il s’agit également de faire un tri sur les informations formelles et informelles envoyées à la hiérarchie qui décide de votre mobilité. Tout est alors important, le vestimentaire, les attitudes verbales et non verbales. Il faut dès à présent entrer dans les « vêtements » du poste que vous visez.

  1. S’allier des personnes stratégiques

Il faut établir une collaboration complice basée sur la compétence avec les personnes qui sont impliquées dans la prise de décision. Il vous est demandé de réaliser une véritable action de charme et de mettre en avant les compétences exigées au poste que vous visez.

  1. Il faut s’investir dans une logique du long terme

Considérer que le présent est une partie de l’avenir, le court terme est un bout du long terme. Les échecs sont des occasions pour savoir ce qui n’a pas marché. Quel que soit l’obstacle, restez focalisé sur l’objectif et mettez en avant la compétence personnelle pour se présenter comme la perle rare dont l’entreprise rêve !

  1. Développer les compétences en T

Les compétences en T renvoient à la double situation de spécialisation et de transversalité. Nous sommes chacun formés à un métier, pour se distinguer, il faut développer les compétences transversales. Il convient par ailleurs de valoriser son expérience et surtout ce qui a été produit de significatif. Une bonne présentation de son CV est un atout indéniable. Par ailleurs, la formation doit demeurer pour vous une activité permanente et la lecture une exigence de bon sens !

4 commentaires

  1. Bonsoir Pr Viviane BIWOLE, je viens de lire avec intérêt votre article sur le roulement de postes internes. Les conseils que vous prodiguez aux managers qui aspirent à plusieurs carrières internes me semblent pertinents.
    Toutefois, une autre démarche aurait consisté à recenser les obstacles à lever et les mobiles qui peuvent amener à privilégier l’option externe de changement de structure.
    Bon week-end.

  2. Cette analyse ne traite que d’un pan de la mobilité interne, celui de la volonté et des capacités personnelles. Toutefois il serait intéressant de l’imaginer dans l’autre versant où l’employeur en est l’initiateur et évaluer les atouts et les critères qui peuvent être mis en exergue du des employés ou du personnel pour en bénéficier.

  3. merci , bien que la réalité peut être un peu nuancé… quant à la mobilité ou encore l’évolution en entreprise.

Répondre à LAURENT CHRISTIAN MAMILO Annuler la réponse.