Financement de l’entrepreneuriat en contexte de développement.

A la faveur de la crise sanitaire du Covid-19 qui révèle la fragilité du tissu économique des pays africains, la réflexion sur le financement de l’entrepreneuriat en contexte de développement refait surface. C’est l’occasion de présenter les résultats de 15 ans de travaux sur ce sujet. Notons que le tissu économique des pays en développement est caractérisé par un secteur informel prédominant. Le secteur formel est constitué pour la plupart des PME. Dans la littérature, on parle d’entrepreneuriat de premier stade composé en majorité d’entrepreneurs par « nécessité ». Le financement de ce type d’entrepreneurs convoque la finance entrepreneuriale. Son objectif est de tenir compte des spécificités de l’entrepreneur et de la PME dans les problématiques financières. Elle s’oppose aux hypothèses de la finance classique dont le but est d’optimiser le portefeuille d’actifs de l’entreprise à travers le principe d’allocation optimale des ressources dans un marché parfait et dans un contexte de gestion avec une séparation entre propriétaires et dirigeants.

Pour plus de détails sur ce sujet, lire le document ci-après.

Télécharger l’article

Un commentaire

Laisser un commentaire