NOTE DE CONJONCTURE 5 : DE L’EQUILIBRE REGIONAL A L’EQUILIBRE FAMILIAL. UN GLISSEMENT INQUIETANT.

Le concept d’équilibre familial – par assimilation à celui d’équilibre régional bien connu de l’environnement administratif camerounais – dont les velléités ne sont plus un secret, pourrait contribuer à accroître les susceptibilités communautaires et familiales. Il semble impératif de stopper cette dérive. La présente réflexion contribue à cet objectif et révèle la complexité de ce concept dont le contenu reste inconnu et son évocation querellée.

Note de conjoncture N° 5

2 commentaires

  1. Sujet intéressant. Nous pensons modestement que les motivations du fameux « équilibre régional » ont disparu avec le temps. Il est question maintenant de justice sociale et d’égalité de chance pour tous les Camerounais. Nous avons noté des évolutions positives que d’aucun s’acharnent à remettre en cause pour des intérêts purement égo et ethnocentriques. Chaque fois que nous entendons des critiques c’est rarement pour dénoncer sincèrement le fait décrié, mais pour être à la place de la personne critiquée et faire pire que celle-ci tant que l’on a sa place « autours du gâteau ». Merci pour l’auteure de secouer toujours le cocotier, on a toujours besoin que des personnes sortent de la mêlée de la médiocrité intellectuelle pour essayer tant soi peu de nous sortir de l’anesthésie intellectuelle et politique dans laquelle nous pataugeons. Bravo et courage Madame

    1. Clément, merci pour ce commentaire. Je pense qu’on peut améliorer nos outils de gouvernance. Notre rôle à nous c’est de proposer des alternatives. Merci de participer au débat.

Laisser un commentaire